Article

La dématérialisation des processus transactionnels en plein essor

Emmanuelle Muller-Schrapp
By:
La dématérialisation des processus transactionnels en plein essor
Contents

Quand le contexte propice, la nécessité business et l’obligation réglementaire s’emmêlent !

La dématérialisation des processus finance a démarré avec l’émergence des CSP et la digitalisation croissante du cycle P2P. Très rapidement, il a fallu trouver des outils conviviaux, faciles à prendre en main pour traiter les factures à distance. Avec le COVID, la dématérialisation du cycle Procure-to-pay et Order-to-cash s’est révélée critique pour maintenir les relations d’affaires et ne pas bloquer l’activité économique. En juillet 2024, la règlementation imposera la dématérialisation fiscale des factures fournisseur et client pour formater les factures et faciliter le contrôle de la TVA, au travers d’un envoi systématique des e-invoices et e-reporting vers Chorus Pro.

Les solutions de dématérialisation s’étendent et gagnent du terrain sur les ERP Finance

Les solutions de digitalisation des cycles transactionnels sont nombreuses et ont chacune de développé leur stratégie d’expansion de fonctionnalités couvertes pour s’imposer comme complément voire alternative aux ERP Finance.

Les plateformes de digitalisation des factures se développent la plupart du temps suivant deux angles :

  • Couvrir l’ensemble des factures tiers : fournisseur et client, et mettre à disposition leur réseau de tiers enregistrés sur leurs portails sur les deux cycles ;
  • S’étendre fonctionnellement pour devenir des suites applicatives de plus en plus intégrées sur la chaine de valeur du cycle, par exemple : côté fournisseur, embarquer certaines fonctionnalités du source-to-contract (fournisseurs, catalogues articles notamment) et gérer le procure-to-receipt, et côté client, proposer la gestion du recouvrement et des facilités de rapprochement bancaire.

Leur force est de proposer des solutions qui sont en veille et en réponse aux contraintes règlementaires locales en matière de dématérialisation fiscale des factures. C’est le cas par exemple de Basware ou Esker.

D’autres solutions “Best of breed” décident d’étendre leur périmètre fonctionnel vers la Finance. C’est le cas par exemple des solutions de sourcing qui initialement couvraient en expertise le SRM (Supplier Relationship Management), les catalogues, la contrathèque, la gestion des AO et le spend, et ont, au fil du temps, étendu leurs fonctionnalités vers le procurement (demande d’achat, commande, contrôle budgétaire), puis vers la Finance en proposant la réception, le traitement de la facture en 3-way-match pour intégration vers l’ERP. On retrouve sur ce périmètre notamment des solutions comme Ariba, Coupa, Ivalua.

Choisir la meilleure solution suivant sa stratégie SI et organisationnelle

Choisir parmi ces solutions dépend des objectifs de chaque entreprise en matière de digitalisation, suivant qu’elle cherche une plateforme unique pour l’ensemble de ses factures fournisseurs et clients, ou qu’elle veuille couvrir de manière intégrée l’un ou l’autre de ses cycles transactionnels de bout-en-bout, ou encore qu’elle opte pour une externalisation de l’un ou l’autre de ses cycles.

Notre rôle chez Grant Thornton est d’accompagner les Directions Financières et les DSI dans ce choix et de les assister dans le déploiement de ces solutions que nous connaissons bien.

Notre partenariat privilégié avec Esker

Grant Thornton et Esker ont noué un partenariat stratégique pour accompagner les clients dans la mise en place de cette suite applicative intégrée, centrée sur la dématérialisation des factures. Esker au fil du temps a enrichi son périmètre fonctionnel pour englober le SRM, les contrats, les catalogues et le procurement notamment côté fournisseur. Elle propose également des fonctionnalités complémentaires sur le cycle O2C concernant en particulier la gestion du poste client, le recouvrement, l’assistance au lettrage et au rapprochement bancaire.

Esker fait partie du groupe de travail animé par l’Etat, dont l’objectif est de fixer les modalités d’application de la dématérialisation fiscale des factures qui sera en vigueur en 2024.

Esker est une plateforme internationale en hyper-croissance. 65% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger. Sa plateforme propose 12 langues en interface utilisateur et son OCR en lit 180. Cette solution est proposée pour toute taille d’entreprise.