Article

Dijon : destination star 2022 de la gastronomie et du vin

Thierry Rizza
By:
 Dijon : destination star 2022 de la gastronomie et du vin
Contents

En octobre 2021, l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, institution rassemblant 48 pays et représentant 85 % de la production mondiale de vins, choisissait la Cité des Ducs pour s’installer. Le 6 mai dernier, la Cité Internationale de la Gastronomie et du vin (CIGV) ouvrait elle aussi ses portes dans la préfecture de Bourgogne-Franche-Comté. Des installations d’organismes prestigieux très remarquées, qui font de Dijon une destination vers qui l’attention et les papilles se tournent.

Quelques mots sur cette dernière, située à quelques encablures de notre Cabinet.

Dix ans après l’appel à projet du professeur Jean-Robert Pitte, Président de la Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires, dans le but de comprendre la manière dont le rituel du repas gastronomique des Français s’est constitué, a évolué, et vit aujourd’hui, Dijon est la première à avoir ouvert ses portes le 6 mai dernier. Rungis et Tours font également partie des villes retenues, quand Lyon voit le projet finalement abandonné.  Cette nouvelle destination pour célébrer l’art de vivre à la française, a pour ambition de mettre en avant les valeurs du « Repas gastronomique des Français » et des « Climats du vignoble de Bourgogne », tous deux reconnus par l’Unesco en 2010.

La CIGV, implantée sur le site de l’ancien hôpital général de Dijon qui occupait les lieux depuis 800 ans environ, a décidé de se démarquer de ses concurrentes en choisissant le vin comme principale composante. Ainsi, sa cave, composée de plus de 3 000 références proposées à la vente (dont 1 000 pour le vin de Bourgogne) permet une dégustation d’environ 250 références de toutes les régions de France, mais aussi d’autres pays, pour des tarifs allant de 4 euros pour un Saint Véran à plus de 30 euros pour un grand cru comme le Clos de Vougeot.

Cette dégustation s’effectue librement grâce au système « Enomatic » qui est la référence du monde de l’œnologie et de la gastronomie. Aux côtés de cette immense cave placée au centre de la CIGV, de nombreux commerces se sont installés et proposent des produits moyen-haut de gamme (une boucherie, une poissonnerie, une boulangerie, un bar à moutarde…). Aussi, un hôtel Hilton 4*, plusieurs lieux de restauration, et une annexe de l’école Ferrandi qui accueillera une centaine d’élèves à la rentrée prochaine.

La restauration (composée de 3 espaces dont un restaurant gastronomique) sera supervisée par Eric Pris, chef 3* du restaurant Lameloise à Chagny.

Après avoir obtenu que le siège de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) soit à Dijon pour les 40 prochaines années, cette cité de la gastronomie positionne encore un peu plus la ville comme une capitale mondiale du Vin. Des médias Américains s’en font d’ailleurs l’écho, dont le Washinton Post et CNN International qui en parlent déjà comme une des 10 destinations préférées pour l’année 2022.

À voir aussi

Voir plus