La Responsabilité Sociétale et Environnementale des entités publiques
Une mise en place inexorable !
Contents

Crise sanitaire, enjeux sociaux majeurs, chamboulements climatiques extrêmes… la mise en place de la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE) est aujourd’hui devenue la priorité des entreprises tant publiques que privées, et de nombreuses initiatives sont en cours au sein d’établissements publics. Ainsi, dans les mois à venir, Grant Thornton vous propose d’aller à la rencontre des acteurs publics, porte-drapeaux de ces changements, qui œuvrent au quotidien pour transformer les différents métiers du secteur public à cette nouvelle exigence.

En moins de deux années, la RSE est devenue l’une des préoccupations majeures de nos sociétés à l’échelle mondiale. Pour rappel, la RSE a été définie par la Commission Européenne comme « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ». Cet engagement volontariste est désormais dépassé et les acteurs - tous les acteurs – ayant un impact social et environnemental sont poussés à intensifier leurs actions, et ce, à un rythme encore inimaginable il y a à peine quelque temps.

La RSE ne doit pas être considérée comme une contrainte, mais comme une opportunité. Elle n’est pas une charge nouvelle à intégrer mais un investissement pour rendre l’entreprise plus forte, plus pérenne, en unissant ses fournisseurs, ses clients et ses ressources humaines autour d’un objectif commun.

Imagination, transformation et communication sont les facteurs clés de succès. La RSE est avant tout un long processus d’analyse et de transformation continue de l’environnement de l’entité. Elle implique une réflexion constructive permanente dans l’ensemble des domaines d’action de l’entreprise. La RSE est enfin un processus où les indicateurs sont déterminants : le choix des objectifs, des plans d’actions, des marges de progrès à atteindre, la mesure des résultats obtenus et une communication ciblée vers différents publics.

Les acteurs publics (Etat, collectivités territoriales, établissements de santé…) ont un impact considérable en matière de RSE, notamment par l’espace qu’ils occupent, les acteurs qu’ils touchent et les compétences qu’ils mobilisent. Il serait vain d’imaginer invoquer une quelconque spécificité publique pour s’exonérer de telles responsabilités.

Au contraire, le secteur public trouvera sa légitimité renforcée dans l’impact positif qu’il sera en mesure de développer dans un monde en mutation. De nombreux acteurs du secteur public l’ont compris, leurs témoignages sont précieux.