Rapport d’activité international de Grant Thornton

Selon les derniers indices du Rapport d’activité international de Grant Thornton, les entreprises de taille intermédiaire à travers le monde continuent à tirer avantage de la reprise économique. Le niveau de confiance des chefs d’entreprises poursuit ainsi son ascension rapide, augmentant encore de 12 points au premier semestre 2021, après une hausse de 14 points au second semestre 2020. Au total, plus de deux tiers partagent des perspectives optimistes pour la poursuite de leurs activités. Un chiffre supérieur à la période « pré-covid » du second semestre 2019 et similaire au pic enregistré au début 2018.

Si la reprise économique bat son plein, tout n’est pas soudainement redevenu rose pour autant. Le rapport pointe ainsi plusieurs obstacles dont le manque de financement disponible. C'est la première fois que cet enjeu trouble plus de 50 % des sondés. Par ailleurs, la pénurie relative à la disponibilité d’employés qualifiés inquiète près de 60 % des dirigeants. Ces derniers ont de plus en plus de mal à attirer les compétences requises au sein de leur organisation et craignent à court terme une hausse des coûts de la main d’œuvre.

Cyril Brogniart, Directeur Général : « Les perspectives positives d’exportations se traduisent par des entreprises prévoyant une augmentation de leurs revenus provenant de marchés non domestiques. Cette tendance dessine une volonté retrouvée de se développer à l’international, d’embaucher localement et d’identifier de nouveaux fournisseurs. Toutefois, il faut rester mesurer et ne pas surinterpréter les chiffres car les effets de base restent importants. L'impact perçu des restrictions - telles que l'accès au financement et les compétences/coûts des employés - est pire qu’au plus fort de la pandémie et de toute l'histoire de nos recherches depuis ces dix dernières années ».