France Invest (Association des Investisseurs pour la Croissance) et Grant Thornton présentent aujourd’hui l’activité 2021 au premier semestre des acteurs français du capital-investissement et de l’infrastructure :

  • 13,6 Md€ investis dans près de 1 250 entreprises et projets d’infrastructure
  • 880 entreprises et projets d’infrastructure cédés partiellement ou totalement
  • 18,4 Md€ levés à investir par les acteurs dans les 5 à 7 ans

Thierry Dartus, Associé, Transaction Advisory Services, Grant Thornton précise :

 « Alors que la sortie de crise semble se préciser sur l’ensemble des indicateurs macro-économiques relatifs au climat des affaires, notre étude illustre la dynamique du capital investissement qui aura connu sur le semestre écoulé une activité soutenue tant en levée de fonds qu’en investissements.

Les secteurs de la santé et du numérique auront été particulièrement attractifs sur cette période. Dans la durée, il faut toutefois espérer que les difficultés d’approvisionnement engendrées par la pénurie de certaines matières premières ou produits manufacturés ne viennent altérer cette tendance positive sur le marché du non-côté »