Communiqué de presse

Femmes dans l’entreprise : une progression globale sur fond de #MeToo

D’après l’étude annuelle « Women in Business » de Grant Thornton International, menée au sein de 35 pays au dernier semestre 2018 auprès de 5000 dirigeants, 29% des femmes dans le monde occupent un poste de direction. Ce chiffre, supérieur de 5 points à celui de 2018, constitue un record historique et un jalon important puisque pour la première fois, plus d’un poste de direction sur quatre est occupé par une femme.

Le manque de temps pour développer de nouvelles compétences est identifié comme le principal obstacle à l’ascension professionnelle. Pour lever ces obstacles, 75% des entreprises mettent en place des politiques dédiées. 

Nathalie Margraitte, Associée et sponsor de « Diversity & Inclusiveness » au sein de Grant Thornton France, commente :

« Ces chiffres et leur tendance sont très encourageants mais nous sommes encore loin de la parité hommes-femmes. Nous ne pourrons nous améliorer en termes de mixité que si elle est encouragée par les dirigeants et que des mesures concrètes et durables sont engagées. Les politiques qui traitent de l’égalité des chances en matière de recrutement, de promotion et de salaires doivent être inscrites dans la stratégie de l’entreprise.

C’est à ce prix que nous pourrons créer une culture véritablement inclusive. Chez Grant Thornton, nous pensons que la diversité et l’inclusion sont des facteurs clés de créativité et d’innovation. A travers le monde, nous mettons à profit nos différences. Nous considérons qu’un management inclusif et respectueux des différences individuelles est un levier de cohésion et de bien-être au travail et que la diversité est source de performance économique et sociétale ».