Marketplaces spécialisées ou généralistes : que choisir ?

Le marché du vin en ligne est extrêmement prometteur 

Les chiffres sont tombés : le marché de l’alcool est estimé à 70 milliards de dollars dans le monde.

Et dans ce domaine, la part du e-commerce représentait déjà 2% des ventes en 2019, ce qui correspond à une croissance de 22% par rapport à 2018. Et ce n’est pas fini, puisque les estimations sur 5 ans prévoient un bond à 20% sur ce nouveau mode d’achat.

La France est particulièrement bien positionnée, en total alignement avec la culture française, fortement attachée à ses terroirs et ses vignes. Pour illustration, en 2020, durant la crise sanitaire et les plus rudes périodes de confinement, les cavistes sont restés ouverts, tout comme les supermarchés. Eh oui, il s’agit bien de denrées de première nécessité.

Tout le monde n’a pas eu la possibilité de se déplacer, ainsi le mode e-commerce a explosé connaissant toujours un fort essor.

Qui n’a jamais fait d’apéritif virtuel pour partager quelques moments, et garder un minimum de vie sociale autour d’un verre ?

Les marketplaces spécialisées ou généralistes : que choisir ?

Le e-commerce du vin a en fait démarré depuis les années 2000 et ne cesse de croître et de gagner des parts de marché. Les cavistes rajoutent ce mode d’achat pour générer des ventes additionnelles, et le nombre de sites de e-commerce se multiplie chaque jour.

Un autre modèle récent connait un fort succès depuis le boost de la transformation digitale : la plateforme d’intermédiation, ou marketplace.

En France, quelques sites connus, ont le vent en poupe : « petit Ballon », « Avenue des Vins », « Vivino », « Ideal Wine », « Millésimes ».  Ces plateformes se multiplient et rayonnent au niveau international, alors le jeu consiste à avoir une position dominante. Qui seront le ou les vainqueurs ?  

Le consommateur a de nombreux choix : plateformes d’experts ou alors les plus classiques. En effet, les géants comme Amazon, Veepee et Alibaba deviennent très compétitifs, et ont plusieurs atouts : ils mettent en avant leur notoriété, leur outil logistique solide, leur capacité à contacter des milliers de fournisseurs…

L’avenir dans le marc du vin …

Qui saura rassurer le client, lui fournir les bons prix ?

Le vin a une côte, comme les montres ! Cela permet d’acheter son vin au bon prix, selon les cépages, les domaines, les années, … Les connaisseurs sont très attentifs à ces paramètres. Comme dans le monde de la mode, il y a des opérations commerciales, des foires aux vins, des enchères.

Finalement, le niveau d’investissement marketing et logistique représente un frein pour les commerces indépendants, qui peinent à se fédérer. Ils n’ont souvent pas reçu la formation nécessaire, et cela leur semble être une étape difficile à gérer. Nombre de solutions leur sont proposées, mais oseront-ils les saisir ?

L’avenir appartient donc à ceux qui sauront rester le plus visible, proposeront des prix attractifs et apporteront une indéniable qualité de livraison.

Nous sommes convaincus que le marché du vin a de belles années devant lui. La combinaison de la qualité de l’expérience utilisateur (UX) et du consommateur (CX) est devenue incontournable. Ceux qui l’ont compris, et qui veulent saisir ces opportunités, pourront trinquer à leur succès. Tchin-tchin !

Associée
Christelle Boileux Rencontrez Christelle