Étude

Women in business: Building a blueprint for action

D’après l’étude annuelle « Women in Business » de Grant Thornton International, menée au sein de 35 pays au dernier semestre 2018 auprès de 5000 dirigeants, près de 87% des entreprises dans le monde comptent désormais au moins une femme à un poste d’encadrement, une tendance en augmentation de 12% par rapport à l’année dernière.

Les entreprises françaises sont légèrement au-dessus de la moyenne mondiale, avec un résultat de 88%, en augmentation de 9%. Parallèlement, les femmes n’ont jamais été aussi nombreuses à accéder à un poste de Direction dans le monde (29%). Alors que cette tendance n’a connu qu’une progression de 10% en 15 ans, il est à noter qu’elle s’est considérablement accélérée ces douze derniers mois à hauteur de 5%.

Nathalie Margraitte, Associée et sponsor de « Diversity et Inclusiveness » au sein de Grant Thornton France, commente : « Ces chiffres et leur tendance sont très encourageants mais nous sommes encore loin de la parité hommes-femmes.

Nous ne pourrons nous améliorer en termes de mixité que si elle est encouragée par les dirigeants et que des mesures concrètes et durables sont engagées. Les politiques qui traitent de l’égalité des chances en matière de recrutement, de promotion et de salaires doivent être inscrites dans la stratégie de l’entreprise.

C’est à ce prix que nous pourrons créer une culture véritablement inclusive. Chez Grant Thornton, nous pensons que la diversité et l’inclusion sont des facteurs clés de créativité et d’innovation. A travers le monde, nous mettons à profit nos différences. Nous considérons qu’un management inclusif et respectueux des différences individuelles est un levier de cohésion et de bien-être au travail et que la diversité est source de performance économique et sociétale ».