Article

Transmission d’entreprise

Une nouvelle approche pour actionner les leviers de croissance

L’approche globale, clé de la valorisation de l’entreprise

En pleine transformation, le marché de la cession d’entreprise nécessite aujourd’hui un conseil sur mesure. Du diagnostic de l’entreprise en amont à l’après-transmission, notre intervention repose sur une approche globale croisant expertises financière, commerciale, organisationnelle, juridique, fiscale. L’assurance, pour le dirigeant, de maximiser la valorisation de son entreprise et de sécuriser l’impact fiscal de la cession.

La transmission d’entreprise évoque immanquablement un dirigeant de 65 ans passant la main pour profiter de sa retraite. Une situation que l’on rencontre encore, bien sûr, mais qui est loin d’être la seule. Aujourd’hui, les profils des vendeurs se sont beaucoup diversifiés. Startupers de 30 ans soucieux de réinvestir le produit de la vente dans un autre business, sexagénaires prêts à se lancer dans un nouveau projet professionnel avant la retraite, septuagénaires préférant transmettre l’entreprise à leurs petits-enfants plutôt qu’à leurs enfants…,  autant de situations qui ne peuvent pas se satisfaire de solutions standard. Chez Grant Thornton Société d’Avocats, nous avons pris acte de ces évolutions. Notre approche est de fournir du sur-mesure en fonction des objectifs de vie et d’aborder la transmission d’un point de vue global et non pas uniquement  sous l’angle classique de l’expertise fiscale.

Un diagnostic à 360°

La plupart des vendeurs ont un point commun : ils méconnaissent la valeur de leur entreprise. Souvent, ils la surestiment. Une première étape consiste à l’apprécier de manière réaliste. Ensuite, nous proposons au dirigeant de travailler sur tous les leviers de croissance de l’entreprise afin de la valoriser avant la vente : leviers financiers, systèmes d’information, gouvernance, commercial, etc. Nous avons créé à cet effet le diag transmission qui associe consultants,  experts-comptables et fiscalistes pour une vision globale. Nous travaillons avec Grant Thornton Executive qui réunit d’anciens dirigeants spécialisés chacun dans un secteur d’activité. Lors d’un diag transmission, un senior advisor spécialiste du même secteur que notre client échange de pair à pair avec lui sur tous les aspects de l’entreprise, pour identifier les points clés et ainsi apporter les solutions adéquates.

Cette offre, unique en son genre, est réellement efficace pour maximiser le prix de vente. Nous venons ainsi de conclure une cession à un prix dépassant de 30 % la valeur initiale constatée. Grâce à la mobilisation de toutes nos expertises, nous avons aidé le dirigeant à améliorer ses systèmes d’information, le marketing, la gouvernance, à instaurer un système de cash management pour régler les problèmes de recouvrement, à mettre en place une stratégie digitale qui a permis d’augmenter les ventes.

Dimension humaine

Dans une transmission, l’aspect humain est fondamental. Rares sont les dirigeants qui se désintéressent du sort de leur société après leur départ. Celle-ci ne se réduit pas au dirigeant : c’est aussi une équipe avec parfois des hommes clés dont le départ serait problématique pour la pérennité de l’entreprise. Quelle incitation mettre alors en place pour retenir ces cadres ?. Tout l’intérêt de notre diag transmission est d’accompagner l’entreprise pour qu’elle se vende bien mais aussi qu’elle puisse continuer à faire son chemin et à se développer.

Cela impose d’anticiper. Pour une cession classique, le bon timing est de s’y prendre deux à trois ans en amont. La vente d’une start up qui dispose d’ores et déjà d’une offre d’un grand groupe nécessite moins de temps (8 mois en moyenne).

Préparer l’après-transmission

L’anticipation est notamment cruciale pour réaliser les actes juridiques qui permettront de sécuriser le patrimoine du dirigeant après la vente. Nous mobilisons notre expertise juridique et fiscale pour loger les actifs au bon endroit dans la société, pour revoir parfois le régime matrimonial (qui peut poser problème au moment de la cession), pour mettre en place des outils minimisant l’impact fiscal (donation, Pacte Dutreil). Nous travaillons également avec des partenaires tels que les banques privées qui vont nous aider à modéliser le reste à vivre au moment de la retraite ou le rendement des placements. Avec un startuper qui veut réinvestir, pas question de donations ou de placements à long terme. Nous lui proposerons plutôt un accompagnement pour maximiser son investissement dans une nouvelle entreprise et sa prochaine levée de fonds.

On le voit : la diversité des profils et des situations nécessite une vision globale et de la créativité. Et c’est cela qui rend notre métier passionnant.