Paroles d’experts

Fintech : évoluer vers un statut régulé ne s’improvise pas

Alors que le coût des évolutions réglementaires pour les acteurs du secteur bancaire est en hausse, certaines fintechs optent pour le passage vers un statut réglementé qui relève de la compétence de l’APCR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Dans ce contexte, Frédéric Gaulier, Associé, analyse pour L’AGEFI Hebdo les enjeux relatifs au dépôt du dossier d’agrément auprès du régulateur, qui conditionne leur entrée dans l’univers bancaire.

Le professionnel souligne ainsi l’exercice qui consiste à transformer un modèle fondé sur l’innovation vers une structure plus normée qui se traduit concrètement par une refonte de la gouvernance et des modes habituels de financement.

Frédéric Gaulier, Associé

Tribune publiée dans L’AGEFI Hebdo du 14 juin 2018