La Lettre des Décideurs n°21

Entre durabilité et rentabilité

Grant Thornton est partenaire fondateur d’Impact 2030*, dont Peter Bodin, CEO mondial de Grant Thornton International a été nommé Président du Conseil d’Administration. *Cette initiative regroupe des multinationales du secteur privé avec pour objectif de mettre à profit leurs compétences, leur expérience et leur motivation afin de faire progresser la réalisation des Objectifs de Développement Durable dans ce cadre.

Robert Dambo, en qualité de Président de Grant Thornton France, a inscrit la responsabilité sociale de l’entreprise au cœur de son programme, portée au plus haut par la nomination au comité de direction d’une associée référente et la constitution d’une équipe projet, (douze associés leaders couvrant tous les périmètres d’activités et l’ensemble des régions qui seront les relais actifs de la nouvelle stratégie). Trois grands chantiers ont été identifiés pour donner concrètement vie à la politique RSE du groupe, notamment à travers des engagements internes forts et une intégration tangible et concrète aux offres de service du groupe :

  1. Adopter une vision commune et déployer une stratégie de développement durable,
  2. Repenser nos métiers au regard de notre impact sur la société,
  3. Acculturer les associés et collaborateurs et communiquer sur notre engagement.

En septembre dernier a eu lieu la quatrième édition du CSR Day mondial de Grant Thornton, journée pendant laquelle les collaborateurs à Neuilly et en régions ont pu participer à des conférences sur la lutte contre les stéréotypes, notamment sur le gaspillage et à un challenge de sensibilisation au sujet du handicap.

Cette journée a permis également le lancement d’une plateforme collaborative de proposition de projets sociaux, environnementaux ou sociétaux dans le cadre d’un budget participatif. A ce jour, plus de 50 projets ont été déposés et 20 000 euros seront attribués aux projets les plus plébiscités par nos collaborateurs.

Pour prolonger cette dynamique, et faire du premier grand chantier une réussite sur le long terme, une feuille de route déclinant des actions concrètes sur les trois grands volets de la RSE a été proposée, autour de sept objectifs majeurs en lien direct avec notre impact sur le territoire. D’ores et déjà de nombreuses actions sociales ont vu le jour, notamment la mise en œuvre d’une mission handicap et la poursuite d’actions pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Entre durabilité et rentabilité, les entreprises ne peuvent plus choisir. Nier l’impact de la transition écologique sur le modèle économique est rétrograde. Le durcissement des normes nationales et internationales, l’augmentation massive des recours contentieux à l’encontre des entreprises et les sanctions réputationnelles, voire financières, qui en découlent sont la preuve de ce changement intrinsèque.

Cette transformation en profondeur des entreprises oblige à repenser le modèle d’affaires jusqu’au statut même de l’entreprise. Les nouvelles opportunités créées par ces transformations de l’image et de la politique de l’entreprise auprès notamment des clients, des potentiels et actuels salariés et des investisseurs sont devenues inéluctables. La RSE est partout et est devenue en termes de communication un avantage concurrentiel majeur.

La mise en avant de ses engagements devient ainsi un réel outil de rendement et permet de faire monter en gamme le savoir-faire et le savoir-être de l’entreprise. Le second chantier a donc pour but d’accompagner nos clients dans cette transformation en profondeur qui touchent tous les métiers de l’entreprise. Nous souhaitons que nos offres, à travers leur objectif et leur mise en œuvre, intègrent à chaque étape cette nouvelle dimension. A commencer par une exemplarité dans nos propres comportements.

Directeur
Tristan Mourre Rencontrez Tristan