La lettre des décideurs

“L’ère du monde fini commence”

… et c’est une bonne nouvelle !

Paul Valéry était un visionnaire…dont le questionnement sur la pérennité de la civilisation a forgé la pensée. A l’époque de ses prises de positions, les hommes pouvaient agir comme si le coin d’univers à leur disposition était illimité. Qu’on le veuille ou non nos ancêtres étaient des tribus nomades, lorsque leur domaine était épuisé, ils allaient chercher ailleurs de nouvelles ressources.

La réalité c’est que désormais, nous ne disposons plus d’un ailleurs… C’est ici et maintenant que les choses se passent et la principale conséquence du constat de ce philosophe méridional que j’aime bien, est en fait l’interdépendance et la connexion plus que jamais d’actualité des humains, aussi bien dans le temps que dans l’espace.

Aujourd’hui les nouvelles technologies changent la donne ; Lapalisse n’aurait pas dit mieux, mais nous avions besoin d’un véritable saut technologique pour relancer la machine. Pour repenser certains schémas économiques. Et entre les idées innovantes de nouveaux modèles d’entreprises et une digitalisation galopante, effrénée, irrépressible et impérieuse, émergent les métiers du futur. Y compris chez Grant Thornton où l’innovation liée à nos offres est un objectif quotidien.

C’est l’un des sujets dont il sera d’ailleurs question lors des Universités du Numérique organisées par le Medef la semaine prochaine et dont Grant Thornton sera l’un des principaux partenaires : « Disruptif et innovant, le numérique bouleverse les modèles économiques et sociétaux à l’échelle européenne et mondiale. Les entreprises sont au coeur de ces changements. Sont-elles prêtes à relever le défi de cette transformation ? ». Tel est le teaser de ces deux jours où experts et chefs d’entreprise pourront conjuguer leur intuition.

Mais la nature humaine est ainsi faite qu’elle a besoin d’être rassurée, par instinct. Les choses immuables réconfortent. Comme la pétillance d’une coupe de champagne.

Et c’est aujourd’hui même, alors que nous fêtons les Femmes du monde entier
(n'en déplaise aux lecteurs des pamphlets d’Éric Zemmour), que je me réjouis d’évoquer dans cette Newsletter la cuvée « Femme » de Carole Duval-Leroy et la maison de Champagne qu’elle dirige avec talent et caractère. Ma prose s’achève sur ce dernier mot, le caractère, qui me pousse à rendre hommage aux femmes de Grant Thornton, car indéniablement elles ont l’art de laisser une empreinte mémorable.

Agnès de Ribet
Directrice du Marketing et de la Communication,
Grant Thornton