Communiqué de Presse

Grant Thornton Activité du Capital Investissement Français

ACTIVITE DU CAPITAL-INVESTISSEMENT FRANÇAIS – au 1er semestre 2016  

L’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) et Grant Thornton présentent aujourd’hui l’activité des acteurs français du capital-investissement au 1er semestre 2016.

Olivier Millet, Président de l’AFIC, souligne : « A la lecture des chiffres du 1er semestre, l’activité du capital-investissement français en 2016 s’annonce très positive. En investissements, en cessions, en levées, les chiffres sont au plus haut ou dépassent les records historiques. Alors que l’ambition de l’AFIC est de doubler la taille du capital-investissement français à moyen terme, on peut se réjouir de la tonicité d’ensemble du secteur qui a vocation à aider les entreprises à changer de taille.

Avec la moitié des capitaux levés en provenance de l’étranger, le capital-investissement français démontre son pouvoir d’attraction auprès des grands institutionnels mondiaux. On ne peut que regretter qu’en comparaison une faible part de l’abondante épargne française soit orientée vers cette classe d’actifs. »

Thierry Dartus, associé, Directeur du Département Transaction Advisory Services chez Grant Thornton précise : « Le premier semestre 2016 confirme la tendance observée depuis 2014 sur tous les segments d’activité avec un montant de levées de fonds de 6,2 Mds € qui intègre une opération importante, marquée par la progression de la part des capitaux en provenance de l’étranger. Dans le même temps, les investissements et les désinvestissements sont restés actifs permettant ainsi d’atteindre voire dépasser les records observés en 2007.

Soutenu par l’abondance de capitaux et des financements attractifs, le marché du capital investissement français a une nouvelle fois confirmé sur ce premier semestre 2016 sa dynamique, à en juger par la hausse des tickets moyens et du nombre d’opérations réalisées.

L’activité des prochains mois peut s’appuyer sur des fondamentaux solides de liquidités et de financement qui permettront aux entreprises, avec l’aide de leurs partenaires financiers, de continuer à créer de la valeur. »